A l’angle de la bucolique avenue de Friedland et de la rue Chateaubriand, le Royal Hôtel, construit en 1906, succède à une longue tradition d’emplacement d’hôtels célèbres et de bâtiments à la forte empreinte romantique.

D'abord occupé par deux petits hôtels d'architecture gothique et chinoise construits pour le comte de Lamscone et véritable curiosité architecturale parisienne de l'époque, le bâtiment rentre définitivement dans l'histoire romantique de Paris avec le petit château à trois tours, avec son parc orné de fontaines et de grottes qui fût occupé par Arsène Houssaye (célèbre homme de lettres français, 1815-1896). Qualifié par Emile Zola de "dernier grand chêne de la forêt romantique", l'auteur, a qui Baudelaire dédia les poèmes en prose du "Spleen de Paris", fit construire à sa place un hôtel de style renaissance où de nombreux artistes aimaient à se retrouver lors des célèbres "Mardi d'Arsène".

L'hôtel fut détruit par le percement du boulevard Beaujon en 1857 lors du réaménagement de Paris voulu par Napoléon III, laissant place au magnifique bâtiment Haussmanien qu'occupe actuellement l'hôtel, et qui prolonge ainsi l'histoire romantique du 33 avenue de Friedland.

Vous souhaitez séjourner au
Royal Hôtel ?

réservez en ligne