Le charme et l'élégance parisienne c'est ce que vous propose le Royal Hôtel. Tout à côté de la place de l'étoile, avec une vue directe sur l'arc de triomphe, cette adresse vous permet de sortir du tumulte de l'effervescence de l'avenue des Champs Elysées alors que vous y êtes à 5 minutes à pied.

Proches des meilleurs restaurants parisiens gastronomiques (Pierre Gagnaire ,Guy Savoy, et Taillevent), profitez de votre séjour pour découvrir leur carte constamment renouvelée.

Vous serez à deux pas du musée Jacquemart André. Edifié à la fin du XIXe siècle, cet hôtel particulier propose la découverte d’espaces meublés et décorés selon la mode et le goût de l’époque. Demeure de collectionneurs dont la vie entière a été consacrée à la passion pour les objets et les oeuvres d'art, il est aussi réputé pour la qualité de ses expositions temporaires. La proximité immédiate avec les quartiers de shopping, que ce soit l'avenue des Champs Elysées, l'avenue Montaigne ou l'accès aux prestigieux et réputés grands magasins : le Printemps de Paris et les Galeries Lafayette.

Séjourner au Royal Hôtel c’est aussi le choix d’être au coeur de son activité professionnelle, haut lieu des affaires et du monde bancaire, vous serez aussi à seulement quelques minutes du quartier de la Défense, coeur économique de l'ouest parisien.

Vivre pleinement votre séjour au Royal Hotel

Boutiques, musées, sorties et monuments parisiens… vous ne saurez plus où donner de la tête ! Le 8ème arrondissement de Paris est un symbole d’élégance, de culture à la française et de raffinement. C’est notamment dans ce quartier parisien que l’on peut admirer et visiter de célèbres monuments tels que le Grand Palais et sa magnifique verrière, la place de la Concorde et sa colonne égyptienne, le palais de l’Elysée, les Champs Elysées et l’Arc de Triomphe, etc. C’est un concentré de boutiques prestigieuses, de musées passionnants, de restaurants et de clubs réputés… tout ici est réuni pour rendre votre séjour chez nous palpitant et charmant !

Le quartier des amoureux de le mode et de la Haute-Couture

Sur les Champs Elysées et l’avenue Montaigne, les plus grandes marques de Haute Couture vous accueillent dans de luxueuses boutiques et vous font embarquer pour un voyage au pays du raffinement.

Des musées originaux, insolites ou illustres

Le musée Bouilhet-Christofle et ses collections de meubles et objets d’orfèvrerie, les Galeries nationales du Grand Palais, le musée Nissim de Camondo, le musée Jacquemart André, le musée de l'Arc de Triomphe ou encore le Palais de la Découverte… les musées sont légion dans le 8ème arrondissement ! De quoi assouvir votre soif de connaissance et de culture !

Des nuits folles ou follement romantiques !

Longez les Champs Elysées et leurs lumières féériques, montez en haut de l’Arc de Triomphe et admirez la vue magnifique qui vous est offerte, de Montmartre à la Tour Eiffel… quoi de plus romantique ! Ou choisissez l’un des nombreux bars, cabarets ou clubs des avenues alentours et laissez-vous porter par la musique et la folle vie des nuits parisiennes ! Ici, tout est possible et tout est permis !

Un quartier historique, comptant parmi les plus beaux monuments de Paris

L’Avenue de Friedland relie la place Charles de Gaulle et le boulevard Haussman. Elle est située dans le 8ème arrondissement de Paris, l’un des plus prestigieux de la capitale, à proximité des Champs Elysées, de l’arc de Triomphe et du palais présidentiel. L’Avenue de Friedland s’appela le boulevard Beaujon jusqu’en 1864. Elle tenait ce nom du financier Nicolas Beaujon, qui possédait alors une partie du secteur encore non-urbanisé. Une rue placée sous le signe de l’élégance et du raffinement Il avait notamment fait construire la Folie Beaujon au croisement de la rue Balzac, anciennement rue Fortunée. Ce domaine de plaisance aménagé dont les visiteurs disaient : « La chartreuse est une vraie campagne, avec une ménagerie, une laiterie, et même une chapelle. La maison est meublée magnifiquement et je ne dis rien des statues, des tableaux, des objets curieux qu'on trouve à chaque pas, il faudrait un catalogue... »

Honoré de Balzac laissa son emprunte sur ce quartier de Paris

C’est au numéro 12 de l’avenue de Friedland, au croisement de la rue Balzac, qu’Honoré de Balzac fit l’acquisition d’une maison en 1846, dans une dépendance de la Folie Beaujon. Il voulait en faire un palais pour Mme Hańska qu'il épousa en mai 1850. Ils y vécurent ensemble jusqu’à sa mort, le 18 Août de la même année. La rue Fortunée fut aussitôt transformée en Rue Balzac. Une statue du célèbre écrivain fut érigée par la société des Gens de Lettres sur l’avenue de Friedland en 1902.

Un emplacement chargé d’histoire et de prestige

Jusqu’en 1857, le numéro 33 de l’avenue de Friedland, actuel emplacement du Royal Hôtel, était l’emplacement de différents châteaux. Tout d’abord, ceux de du Comte de Lamscone, dont l’architecture gothique et chinoise devait contrastée avec celle auxquels étaient habitués les parisiens du 17ème siècle. Il fut ensuite occupé par le charmant château à 3 tours d’Arsène Houssaye, détruit quand le boulevard Beaujon vit le jour.

Disponibilités & réservation